Voici une adaptation « kangourou  » du jeu de la pédagogue canadienne Constance Kamii   » La grenouille qui saute », pour travailler le comptage de 2 en 2, de 3 en 3, de 4 en 4, de 5 en 5, de 6 en 6, de 7 en 7.

Et si des enfants de CM1 ne trouvent pas le support trop enfantin, pourquoi ne pas le leur proposer pour travailler les multiples 🙂 ?

 

Note: Les nombres ne sont pas inscrits sur la piste pour permettre une meilleure mémorisation. C’est le choix de Mme Kamii. Cela implique donc qu’avant de jouer les enfants aient déjà mémorisé la frise numérique de 1 à 30 .

Le comptage de 2 en 2, 3 en 3, de 4 en 4, de 5 en 5, etc.

 

 

Nombre de joueur: 1

 

Matériel nécessaire:

  • Les pistes imprimées, plastifiées et mises bout à bout
  • Un dé numéroté de 1 à 6 ou le dé à imprimer (numéroté de 2 à 7)
  • Les étiquettes-nombre imprimées et plastifiées

 

Déroulement du jeu:

Wally le kangourou doit rejoindre son amie Cathy au bout de la piste.

Le joueur doit imaginer que chaque rond représente un nombre de la frise de 1 à 30.

Il lance le dé, s’il fait 2 par exemple, Wally va sauter de 2 en 2 . Le joueur doit donc placer les étiquettes-nombre tous les 2 ronds.

Ainsi , s’il a tiré 2 au dé, il placera l’étiquette 2, puis celle du 4, du 6, du 8, du 10, du 12, etc jusqu’à 30 sur les ronds qui correpondent à ces nombres.

Pour sa deuxième partie, s’il tire le 7, il placera les étiquettes du 7, du 14, du 21.

Il travaille donc déjà les multiples et les résultats des tables de multiplications.

 

 

Wally pour travailler les multiples jusqu’à 30

Le joueur lance le dé. S’il tire le 5 par exemple, il devra mettre les étiquettes-nombre ( avec le bon multiple inscrit dessus)  sur les ronds qui correspondent aux multiples de 5.

Ainsi s’il a fait 5, il mettra le nombre 5 sur le rond correspondant au 5, le 10 sur le rond correspondant au 10, le 15 sur le rond correspondant au 15, etc.

 

Voici le liens pour imprimer le support:

Support Wally le Kangourou à imprimer ici

 Dé vierge à imprimer

Si vous trouvez ce contenu utile, nhésitez pas à le partager sur les réseaux !

A bientôt… et surtout, faites des maths !

Sophie Cormier