Les Echecs ont-ils été inventés pour des adultes ou pour des enfants ?

      D’après une légende, le jeu d’Echecs aurait été imaginé il y a 1500 ans par un sage afin d’aider à développer et à cultiver les facultés de raisonnement des enfants d’un roi indien. Des facultés intellectuelles qui devaient faire d’eux de grands stratèges pour la guerre. Les Echecs, un jeu d’enfants ? Apprendre les Echecs fait  partie du parcours éducatif de beaucoup d’enfants, leurs parents y voyant un moyen d’éveiller facilement leur intelligence. Mais qu’en est-il réellement ?

Quelles facultés intellectuelles les Echecs permettent-ils de développer chez les enfants ? En quoi peuvent-ils être un atout pour leur scolarité ? Et surtout, puisqu’ ici on cause Maths en quoi peuvent-ils être utiles pour la pratique de la discipline mathématique ?

 LES ECHECS AMELIORENT LES CAPACITES INTELLECTUELLES et sociales DES ENFANTS

1. Les Echecs améliorent la concentration et l’attention:

 Une partie les oblige  à une observation attentive de leur propre jeu mais aussi de celui de l’adversaire. C’est aussi un jeu où il faut constamment faire attention à ne pas se faire prendre ses pièces. L’attention doit donc être continue. Certaines parties pouvant durer jusqu’à 1h30, ils maintiennent cette attention pendant tout ce temps.

C’est pourquoi la pratique des Echecs est souvent recommandée pour les enfants souffrant de TDAH.

2. Les Echecs améliorent la mémoire :

Les joueurs doivent mémoriser des stratégies mais aussi reconnaître des situations déjà vécues ou mémorisées.

On note des bénéfices au niveau des capacités de mémorisation dès un an de pratique régulière (au moins une fois par semaine).

 

3. Les Echecs améliorent la visualisation, l’élaboration d’images mentales.

Les enfants doivent imaginer les séquences d’action qu’ils vont mettre en oeuvre pour prendre une pièce ou remporter la partie.

 

4.  Ils améliorent l’anticipation et apprennent à ne pas agir de manière impulsive.

Les joueurs apprennent à anticiper les coups et à évaluer les conséquences de leurs actions.

« Si je joue ça, que pourra faire mon adversaire et comment pourrais-je répondre ?

 

5.  Ils permettent de cultiver la patience et la résistance aux tâches monotones.

6. Ils développent l’analyse concrète. Les enfants apprennent à analyser les résultats des coups qu’ils ont joués. Encore une fois, ils apprennent que les actions sont plus profitables quand elles sont guidées par la logique que par l’impulsion.

 

7. Et la pensée abstraite :

Les enfants sont amenés à faire marche arrière pour reconsidérer en détail leur stratégie. Ils apprennent à utiliser des patrons, des modèles et à les transférer dans d’autres domaines.

 

8. La planification : Les joueurs élaborent un plan sur plusieurs coups pour  faire Echec et Mât ou prendre une pièce. La capacité à élaborer un plan est une compétence très utile pour la résolution de problèmes mathématiques!

 

9. Ils apprennent à ne pas se focaliser sur une réponse unique mais aussi à envisager des alternatives. Les joueurs prévoient une stratégie mais au cas où elle ne marcherait pas, ils doivent envisager des alternatives. .

10. Ils améliorent la créativité car quand les coups et les stratégies mémorisés ne suffisent pas, il faut faire preuve d’imagination !

11.  Ils permettent de stimuler l’esprit critique. Les joueurs d’échecs ont un bon raisonnement critique.

 

Cerise sur le gâteau :

12. Au niveau psychologique :

-Ils renforcent l’estime de soi et le sentiment de compétence.

Ils transmettent les valeurs du sport: accepter de perdre, apprendre à ne pas abandonner, à persévérer, à respecter l’adversaire.

13. Au niveau social : les enfants qui font de la compétition se font de nouveaux amis.

 

Les echecs, un atout pour la scolarité des enfants

La pratique des Echecs contribue à améliorer les résultats scolaires des enfants. Ce sont des études, 24 en tout, menées depuis les années 1970 par des psychologues et des enseignants dans le monde entier qui nous l’enseignent.

Les raisons de ces bons résultats ?

 L’entraînement aux Echecs permet de développer des compétences exécutives et cognitives  qui sont transférables au domaine scolaire : l’ attention, la concentration, la mémoire, la patience, la métacognition, la planification d’une réponse, la pensée abstraite. Ils créent  également chez les enfants ce sentiment de compétence et  de confiance en soi que confère  la pratique d’un jeu réputé intellectuellement difficile. Autant de capacités et d’attitudes  aidant à réussir à l’école.

Un enfant doit développer dans les deux domaines une bonne capacité à comprendre une situation, à exercer une sélection d’informations, à transférer des modèles, à imaginer, et à planifier une réponse.

Certains pays sont tellement convaincus des bénéfices des Echecs pour la scolarité des enfants, qu’ils les ont intégrés à leurs programmes scolaires, sous forme d’option ou de matière obligatoire. C’est le cas du Royaume-Uni, de l’Espagne, de la Roumanie.

Les Echecs et les maths

L’entraînement aux Echecs permet de développer des attitudes intellectuelles transférables au domaine des mathématiques.  Maths et Echecs partagent, en effet, des caractéristiques communes.

Que ce soit pour une partie d’Echecs ou pour la résolution d’un problème, un enfant doit reconnaître une situation et s’en servir pour apporter une réponse efficace.

Un enfant doit développer dans les deux domaines une bonne capacité à comprendre une situation, à exercer une sélection d’informations, à transférer des modèles, à imaginer, et à planifier une réponse.

 

 

Une ombre à ce tableau éducatif idéal ? Seulement 20 % des joueurs d’Echecs sont des filles… mais quand on mesure tous les bénéfices intellectuels générés par ce jeu, n’est-il pas temps de l’ intégrer au parcours éducatif de toutes les petites filles et d’en faire un jeu au service de leur développement intellectuel comme il l’est chez les garçons ? Est sait-on jamais ? Le plaisir du jeu voire la passion pourraient bien naître ?…

 

Apprendre les Echecs avec des champions, c’est possible !

Quoi de mieux qu’apprendre les Echecs avec les meilleurs ?  Et si vos enfants apprenaient les Echecs avec des joueurs de haut niveau ?

Le Grand-Maître international et entraîneur de l’équipe de France jeunes, Anthony Wirig et le champion de France 2018 Tigran Gharamian  ont uni leurs talents pour offrir à vos enfants ou à vos élèves une formation aux bases des Echecs.

                                   

Tigran Gharamian, champion de France 2018.        Anthony Wirig, Grand-Maître International d’Echecs, entraîneur de l’équipe de France Jeunes.

 

Mon avis sur la formation

La méthode a été crée par l’entraîneur de l’équipe de France Jeunes. Elle est claire, progressive, pédagogique. Elle consiste en des vidéos avec un personnage, Tigranette,  qui nous apprend les règles du jeu. Après chaque vidéo, il y a des exercices pour mettre en pratique les règles apprises. Je pensais ne pas utiliser les vidéos avec mon fils (pour limiter le temps passés devant les écrans) mais il les adore. Et à ma grande surprise il adore les exercices sur fiche. Pour l’instant il est content et il apprend !

Le super + de la formation: (votre enfant en profitera quand il aura bien progressé )

C’est  la « proximité », même virtuelle avec des champions car en plus de la formation, des vidéos publiées sur la chaîne Twitch sont offertes. Anthony Wirig et Tigran Gharamian y commentent des parties. Non seulement les enfants auront l’impression de fréquenter Anthonny et Tigran mais en plus ils bénéficieront de leurs réflexions et de leurs conseils.

Autre cerise sur le gâteau , d’autres grands joueurs font leur apparition sur la chaîne, comme ce fut le cas cet été de  Bobby Fisher ( 4 fois champion de monde d’Echecs).

Je vous remercie de votre attention.

Merci et à bientôt sur Ludi-matik.com et surtout faites des maths !

Sophie Cormier.

Sophie Cormier